Le grand châle d’Aamu

« Ouvre bien ton cœur et tes oreilles », dit Niilo à Aamu en la laissant sur l’autre rive…Voilà un bon conseil donné à Aamu, une petite fille partie à la rencontre du monde. « De quoi le monde est-il fait, se demande la fillette. Y a-t-il des monstres, des sorcières, des ogres et des magiciennes? » Dans les faits, ses pas la mènent plutôt vers des gens tout simples vivant en harmonie avec la nature, tous un peu magiciens ou magiciennes à leur manière. Sous le regard bienveillant de sa grand-mère, la petite fille grandit au contact de ces personnes, chacune étant porteuse d’une douce leçon de vie. Un film apaisant sur la beauté du monde.

LES PERSONNAGES 

Un soir Aino, la grand-mère d’Aamu, une figure maternelle remplie de sagesse, dit à sa petite fille: « Si tu veux grandir, tu dois sortir voir le monde. » Alors la petite Aamu, en animation, accompagnée de son renard, part à la rencontre de personnages bien réels.

Les personnages rencontrés :

Niilo, le passeur. C’est un communicateur qui aime partager ses joïk, la poésie, la joie. 

Antero, l’homme riche dans une toute petite maison. Un homme solitaire, un brin grincheux, mais généreux. Il est riche car la nature lui donne tout ce dont il a besoin.

Matleena, une petite bonne femme qui cueille des racines de pin pour en faire des merveilles avec patience au cours des saisons qui passent.

Anneli, l’artiste. Dans son atelier, elle ramène toujours le soleil. Elle peint des cygnes qui lui rappellent son amie, partie de l’autre côté du monde.

Nellas, l’éleveur de rennes. Il prend soin de ses bêtes l’hiver et s’ennuie d’elles l’été.

Jouni, le constructeur de bateau. Pour faire de belles choses, il faut construire avec son cœur, c’est ce que nous apprenons avec Jouni dont le travail est magnifique.

Juhani et Leena, dans une maison ronde comme le ciel. Juhani observe le ciel; Leena a les pieds sur la terre. Tous les deux forment un couple qui aiment la vie et la célèbrent.

Après sa rencontre avec Juhani et Leena, Aamu veut aller retrouver sa grand-mère dont elle a, tout au cours de son trajet, entendu la voix. Elle retourne voir Niilo pour retourner sur l’autre rive.

Aino, sa grand-mère, l’accueille avec le châle qu’elle lui a tricoté pendant son voyage de découvertes.

FESTIVALS

Oulu International Children’s and Youth Film Festival – 2020

Indigenous People’s Film Festival (Inari) – 2021

FIFEM (Festival international du film pour enfants de Montréal) – 2021

Festival internacional de cine para los ninos (y no tan ninos) (Mexico) – 2021

Fiche technique

42 minutes, 2020

Avec l’amicale participation de

Antero Saralehto

Matleena Fofonoff

Anneli Kaarret

Niilo Länsman

Jouni Laiti

Juhani Harjunharja

Marja Leena Niiranen

Niilo Vuomajoki

Aino Snellman

Aamu Aurora Pieski

Un film réalisé par Lucie Lambert

Avec 

Thora Herrmann, recherche, assistante à la réalisation, preneuse de son et co-rêveuse

Christian M. Fournier, directeur photo

Claude Beaugrand, concepteur sonore

Anne M. Paré, la douce conteuse en français, anglais et finnois

Aura Mari Pieski, la douce conteuse en langue Sami du nord

Lucie Lambert, scénario, montage, illustrations, animation et deuxième caméra

Pierre-Antoine Tanguay, Kim Drouin-Radcliffe et Simon Gaboury, musique originale

Production Lucie Lambert, Les films du tricycle

English